Bernard Lambert 



photocopie de la carte de travail de B. Lambert

Bernard Lambert est né à Gasville, village beauceron près de Chartres, le 16 décembre 1922. Il est de cette génération qui, à 20 ans, a connu l'invasion, l'occupation allemande, puis l'enrôlement de force au S.T.O. en Allemagne.

Il a consigné ses souvenirs de déporté du travail dans un grand cahier, faisant sienne cette citation de Paul Nizon :


Ce qui n'est pas écrit est inexistant.


Nous en avons rassemblé de larges extraits illustrés, dans le document suivant : S.T.O.


Merci à Bernard Lambert pour la confiance qu'il nous a accordée.

Lionel Saumon
avril 2006