Loto 



l'assistance lors de la pause

l'assistance lors de la pause

L'assistance

Ce dimanche 26 novembre 2006 à 14 heures 30, la foule se pressait à l'entrée du Foyer-Rural afin de participer au traditionnel LOTO.

Plus de 90 personnes en effet ont contribué au succès de cette manifestation. Henri Aloïsi, assité de Michèle Billot menaient le jeu, pendant que Annie Aloïsi dans la salle, garantissait son bon déroulement.

Les joueurs dont de nombreux habitués de ce genre d'évènement, ont contribué à chauffer la salle, reprenant en chœur les habituelles plaisanteries accompagnant leurs numéros fétiches. Les heureux gagnants se sont partagés de nombreux lots d'une valeur de 15 à 50 €.

Rappelons que les grands bénéficiaires de cette manifestation sont tout de même les enfants de l'école de Saint-Hilarion. Un chèque de 500 €, prélevé sur les recettes sera remis à la caisse de l'école pour la classe transplantée à Sainte-Énimie.

Enfin, remercions les nombreux donateurs, en particulier le Domaine de Voisin avec sa douzaine de couples de faisans, la maison Le Corre de Gazeran, Super U, etc., ainsi que les bénévoles organisateurs.




Une 'quine'

Un carton comportant une "quine"

Le jeu

Pour les ignorants dont j'étais, rappelons quelques règles du jeu :

on vend à l'entrée, des cartons comportant 3 lignes de 5 numéros de 1 à 90. Le meneur de jeu tire successivement au sort les numéros qu'il extrait d'un sac. Le but du jeu étant pour les participants, de remplir leurs cartons à partir des numéros extraits.

Une quine est constituée de cinq nombres figurant sur la même ligne d’un même carton.

Un carton plein est constitué des quinze nombres figurant sur le même carton.

Le jeu se déroule en deux fois cinq parties. À chacune d'elles, trois gagnants : les deux premières quines et le carton plein. Ils se voient attribuer les lots nombreux et variés.