Petite Histoire Villageoise 


Les premières mentions historiques de Saint-Hilarion sont attachées à celles d'Epernon au XIe siècle. Notre village lié à cette forteresse, seconde ligne de défense face à l'envahisseur Normand, y subit les heurs et malheurs de celle-ci.

Au XVe siècle, Saint-Hilarion est sous l'autorité de trois seigneurs, dont les domaines s'appellent déjà Saint-Hilarion, Le Rossay et Voisins.

Au XVIIe, Saint-Hilarion est annexé par les deux autres, et en 1796, il ne reste plus qu'un domaine seigneurial. Longtemps, le village sera dépendant de Chartres pour les questions administratives et religieuses.

Après la courte parenthèse révolutionnaire où il s'appela "Les Roches", Saint-Hilarion subit l'occupation des troupes alliées en 1814, un an avant la bataille décisive de Waterloo.

En 1870, des Prussiens y livrèrent un petit combat et, pendant la dernière guerre mondiale, six aviateurs de la Royal Air Force et un de la Royal Canadian Air Force reposant au cimetière du village y furent abattus à la veille de la libération.