Le domaine de Voisins : le château 



Pierre Ier (1180-1231), Pierre II (1205-1255) Seigneurs de Voisins. Combattants «l'hérésie cathare», ils deviendront Seigneurs de Limoux (jusqu'en 1296), Arques, Reddes, Caderonne, Montferran, Blanchefort, Sougragne, Belcastel, Couffoulens etc., Sénéchal de Toulouse en 1254, et de Carcassonne en 1255.

Le blason de la famille de Voisins qui resta près de Paris est inversé avec trois fusées de gueules sur un champ d'argent.

Source : http://earlyBlazon.com/

Il semble bien que la propriété de Voisins remonte au VIIIe siècle. Etait-ce déjà le domaine de Pierre Ier (1180-1231) seigneur de Voisins et compagnon de Simon de Montfort lors de la triste croisade albigeoise (1209-1255) ? Toujours est-il que l'on trouve trace d'un château dès le XIVe siècle. Passant de mains en mains cette demeure est sans cesse modifiée et agrandie.
En 1892 le comte Edmond de Fels acquière le domaine où subsistait l’ancien château du marquis de Croismare, modifié par l'architecte Ange-Jacques Gabriel en 1779. Trouvant le château fort peu esthétique, le comte décide de le raser et de construire un nouveau château dans le plus pur style XVIIIe. La construction durera trois ans et sera achevée par l'architecte René Sergent en 1906 . L’aménagement des jardins, des bâtiments annexes, des pièces d’eau se prolongera jusqu'en 1925.
Tous ces travaux furent conduits avec passion par le comte de Fels qui n’hésita pas à se plonger dans l’étude des archives des grands architectes et finit par rédiger un ouvrage magistral qui fait encore autorité sur Ange-Jacques Gabriel, Premier Architecte du roi (1698-1782). Le nouveau château s'inspire des oeuvres de cet architecte auquel le comte de Fels vouait un culte particulier. Son travail est unanimement reconnu comme un chef-d’œuvre. Il finit par être classé par les monuments historiques en 1983.

Source :http://www.culture.gouv.fr/